UPRA Calédonie Sélection Contactez-nous

Le projet ResisT s’achève, de nouvelles perspectives apparaissent.

L’UPRA Bovine a participé ces dernières années au projet ResisT, entamé en octobre 2017. Il est issu d’une collaboration avec des organismes néo-calédoniens, tels que l’IAC et l’UCS, mais aussi les organismes de sélection de métropole en races européennes (France Limousin Sélection, Herdbook Charolais, OS Blonde d’Aquitaine) et l’Institut de l’Elevage. Cette action innovante, soutenue par France Génétique Elevage, s’est achevé ce mois-ci.

Le projet consistait à étudier les opportunités d’identification de marqueurs génétiques de résistance à la tique. L’étude reprend les mécanismes de la résistance à la tique, et a permis de décrire la structure génétique des populations néo-calédoniennes en races bovines européennes, ainsi que les liens existants avec les populations métropolitaines. Non seulement la méthodologie pour l’identification de tels marqueurs a pu être établie, mais ces résultats, établis sur notre population, devraient pouvoir être également transposés aux populations bovines métropolitaines. A terme l’objectif est de développer des tests permettant de prédire les capacités de résistance d’un animal à partir de son ADN, et ce en routine, pour accompagner le processus de sélection des éleveurs au quotidien. Ceci ouvre aussi de belles perspectives de développement de l’élevage de bovins de races européennes en région subtropicale. Le rapport est disponible en cliquant sur ce lien : « Rapport ResisT ».

1 Comment

  1. I could not refrain from commenting. Well written!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *